Atlas des paysages Parc Naturel Régional du Morvan Retouner à la page d'accueil

Le Bazois sous Château-Chinon

L'agriculture

- Attention à la présence du bocage et des arbres isolés.

La diversité et la qualité de ce paysage sont liées à la présence du réseau de haies ponctué d’arbres isolés. Leur gestion, leur renouvellement (rare sur ce secteur) et leur maintien conditionnent donc la perception et l’image de cette entité aux pieds du Haut Morvan et de sa sous-préfecture.
L’intensification transforme peu à peu le paysage agricole. L’élargissement de la trame bocagère et la mise en culture de grandes parcelles s’accompagne parfois de la suppression des haies ce qui entraîne une banalisation du paysage.

La disparition des haies ouvre de vastes Ă©tendues au regard et simplifie le maillage bocager.

La forĂŞt

- Attention à l’impact visuel de la gestion forestière sur les reliefs.

Les boisements des reliefs sont visibles depuis la majeure partie de l’entité. Leur étendue, leur aspect, ainsi que toutes les interventions dont ils font l’objet (coupe, renouvellement, éclaircie) ont donc un fort impact dans la perception du paysage. Cet aspect est particulièrement sensible sur les coteaux aux alentours de Château-Chinon où des résineux sont présents.

Routes et chemins

- Attention au maintien des points de vue depuis les routes de crĂŞtes.

Sur cette entité au paysage ouvert, les routes de crête sont nombreuses. Elles apportent une diversité de perception par les larges panoramas qu’elles offrent. La qualité de leurs abords est donc importante: gestion des haies, points d’arrêts potentiels, maîtrise de l’urbanisation le long de ces axes.

- Attention à la qualité des abords des itinéraires secondaires.

Autant les routes de crêtes offrent des paysages très larges, autant celles qui sont sur les parties plates dans le maillage bocager offrent des paysages plus intimes. Ici la notion de détail prend de l’importance et chaque élément constitutif du paysage à l’échelle humaine apporte une richesse de perception: une barrière qui ouvre une vue, une simple mare ponctuée d’un fruitier, le ruban d’une haie qui suit la route, un bas coté peuplé d’une diversité de plantes …

- Attention à la qualité des abords de la RD 978, axe vitrine de l’entité.

L’entité est traversée par l’une des principales routes d’accès au massif. Cette voie relie Château-Chinon à Nevers et constitue une porte d’entrée dans le Morvan. La qualité du paysage qu’elle traverse ainsi que le soin apporté à l’entretien de ses abords directs constituent donc la première image des abords du Morvan.

L'eau

- Attention au petit patrimoine lié à l’eau.

L’eau reste peu visible dans cette entité paysagère. Néanmoins les abords des cours d’eau (ripisylve, prairies en bord de ruisseaux), les mares dans une prairie, les traversées de cours d’eau par une route sont autant d’éléments à mettre en valeur pour favoriser la richesse de la perception du paysage.

Le bâti

- Attention au développement des hameaux et des villages.

• Des sites attractifs.
La situation en périphérie du Morvan, à proximité d’un axe de transit rapide (RD 978) et de la sous-préfecture a un effet sur le développement des constructions dans cette entité paysagère. De nombreux sites semblent attractifs pour s’installer: paysage ouvert, nombreuses vues, réseau routier bien développé, présence d’un bâti agricole ancien ou de châteaux…
• Le mitage et les extensions bâties.
Le développement du bâti est particulièrement sensible dans cette entité en raison de l’ouverture du paysage, de la présence de nombreux belvédères et de l’implantation perchée de nombreux villages et hameaux.

- Attention à l’impact visuel des nouveaux bâtiments agricoles.

Dans ce paysage ouvert, les constructions se voient souvent de loin. Attention donc à la qualité architecturale des nouveaux bâtiments agricoles, ainsi qu’à l’importance de l’aménagement de leurs abords, qui permettent de mieux les fondre dans le paysage bocager.

Attention aux nouvelles implantations en périphérie des villages (formes, ouvertures, couleur…).

Attention à la transformation des bâtiments des exploitations.

Parc naturel régional du Morvan, Maison du parc 58230 SAINT-BRISSON tél: 03.86.78.79.00